Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Condroz 2017

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

05 Novembre 2017  -  Rallye du Condroz
Rallye du Condroz
Victoire pour Princen, titre pour Verschueren
Leader depuis la quatrième spéciale du rallye, Kris Princen a remporté sa troisième victoire au Rallye du Condroz, devenant ainsi l’égal de Freddy Loix et Robert Droogmans. Sa prestation impeccable à Huy ne suffit cependant pas à lui assurer un deuxième titre de champion de Belgique. C’est bien Vincent Verschueren qui coiffe la couronne 2017.

Avec pas moins de 20 voitures de la catégorie-reine en Belgique au départ du 44ème Rallye du Condroz, l’édition 2017 de la finale du championnat s’annonçait somptueuse. Et les milliers de spectateurs qui ont fait le déplacement en région hutoise n’ont pas été déçus par le spectacle. Avec un début de rallye disputé sur des routes sèches, les pilotes ont d’emblée imprimé un rythme d’enfer à l’épreuve. Premier leader, Ghislain De Mevius (Skoda Fabia R5) surprenait les ténors du championnat en prenant la tête du rallye devant Kris Princen (Skoda Fabia R5) et Kevin Abbring (Peugeot 208 R5). Las, le fils aîné de l’ancien champion de Belgique partait à la faute dans la 4ème spéciale. Dès lors, on pensait le duel Skoda-Peugeot lancé avec Princen et Abbring en porte-drapeaux des deux marques. Mais un souci d’embrayage sur la 208 et l’arrivée de la pluie ont permis à Kris Princen de se ménager un avantage supérieur à 30 secondes à la fin de la première journée. Le Trudonnaire a ensuite parfaitement géré ce capital lors de la journée de dimanche pour finalement s’imposer avec 27 secondes d’avance sur le Néerlandais Kevin Abbring. Cette troisième victoire à Huy pour Princen n’est cependant pas synonyme de titre car la troisième place de Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5) lui suffit pour ceindre sa première couronne belge. Le Flandrien a mené une course d’attente intelligente dont il est récompensé par le titre de Champion de Belgique des Rallyes 2017.

Si les trois premières places sont revenues aux animateurs habituels de la saison, les accessits ont été très disputés entre des pilotes moins habitués à leur monture. On attendait beaucoup de la Belgian Battle entre trois générations initiée par Citroën, mais elle n’a jamais vraiment eu lieu. En proie à des soucis techniques avec leurs DS3 en début d’épreuve, François Duval et Kevin Demaerschalk ont rapidement vu filer Bruno Thiry. A 55 ans et malgré un manque évident de compétition, le quadruple vainqueur du Condroz a livré une très belle prestation. En lutte avec un excellent Adrian Fernémont (Ford Fiesta R5) pour le gain de la 4ème place, Thiry s’inclinait finalement face à son jeune adversaire pour 11 petites secondes.

Très en vue en début d’épreuve, Manuel Canal-Roblès (Skoda Fabia WRC) et Guillaume De Mevius (Peugeot 208 R5) luttaient à l’avant du peloton avant de renoncer, l’un sur problème électronique et l’autre après une sortie de route. Cela n’empêche toutefois pas le représentant du RACB National Team de coiffer la couronne de champion de Belgique Junior malgré la très belle prestation de Sébastien Bedoret (Peugeot 208 R2), vainqueur de la catégorie à Huy.

Avec celui de François Duval (amortisseur), les abandons de Canal-Roblès et De Mevius ont permis à Bertrand Grooten (Skoda Fabia R5) de se hisser à la 6ème place finale pour sa seule participation en rallye cette année. Il devance un autre Marchois, Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), qui n’a pas été aussi à la fête en 2017 que lors des années précédentes. Le top 10 est complété par l’Allemand Mark Wallenwein (Skoda Fabia R5) - qui découvrait le parcours très sélectif du Rallye du Condroz -, Kevin Demaerschalk (Citroën DS3 R5) et Cédric De Cecco (Peugeot 208 R5).

ILS ONT DIT

Kris Princen“Mon copilote Pieter Kaspers disputait certainement son dernier rallye. Je suis très heureux que notre association dans la voiture se termine par une victoire. C’est sa 10ème à mes côtés. Nous ne sommes pas champions, mais personnellement, j’ai toujours préféré les victoires aux titres. Je félicite cependant Vincent Verschueren pour sa très belle saison.”

Vincent Verschueren“Ce fut un rallye stressant pour moi. Tout le monde me disait que j’étais champion mais je savais qu’il fallait d’abord rejoindre l’arrivée. Je ne réalise pas encore la portée de ce titre. Moi qui ai grandi en admirant Freddy Loix et Patrick Snijers, savoir que mon nom figure désormais sur le même palmarès, c’est juste incroyable!”

Adrian Fernémont“Terminer devant un champion comme Bruno Thiry quand on est un pilote 100% amateur, c’est une émotion très forte. J’en ai pleuré à l’arrivée du rallye.”

Bruno Thiry“Merci à tous ceux qui m’ont permis de participer à ce rallye. Je me suis régalé. Ce fut une superbe récréation. Je serais encore bien reparti pour une boucle! Chapeau à Adrian Fernémont qui me devance à l’arrivée. J’ai non seulement découvert un excellent pilote mais aussi quelqu’un de très agréable.”

Bertrand Grooten“Ce rallye en Skoda m’a réconcilié avec la catégorie R5. J’ai vraiment beaucoup apprécié le comportement de cette voiture que j’ai découverte ici. Il m’a manqué des kilomètres pour jouer un peu plus avec les pilotes devant moi.”

Mark Wallenwein“C’est vraiment un rallye très difficile avec énormément de changements d’adhérence. J’ai beaucoup appris et cela me donne envie de revenir l’année prochaine... voire de faire plus de rallyes en Belgique l’année prochaine.”

Classement

1. Kris Princen-Pieter Kaspers (Skoda Fabia R5) en 1h52’37’’6;
2. Kevin Abbring-Pieter Tsjoen (Peugeot 208 R5) à 27’’2;
3. Vincent Verschueren-Véronique Hostens (Skoda Fabia R5) à 42’’5;
4. Adrian Fernémont-Samuel Maillen (Ford Fiesta R5) à 55’’2;
5. Bruno Thiry-Stéphane Prévot (Citroën DS3 R5) à 1’06’’3;
6. Bertrand Grooten-Lara Vanneste (Skoda Fabia R5) à 1’32’’3;
7. Xavier Bouche-Lorin Jamar (Skoda Fabia R5) à 2’26’’1;
8. Mark Wallenwein-Hugo Magalhaes (Skoda Fabia R5) à 2’41’’5;
9. Kevin Demaerschalk-Bram Eelbode (Citroën DS3 R5) à 2’56’’9;
10. Cédric De Cecco-Jérôme Humblet (Peugeot 208 R5) à 4’39’’7...

Abandons

Ludovic Sougnez (Ford Fiesta R5) : forfait – Ghislain De Mevius (Skoda Fabia R5) : sortie de route – Emmanuel Gonay (Citroën DS3 R5) : alternateur – Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) : sortie de route – Francis Lejeune (Porsche 911 GT3) : transmission – Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) : transmission – Florian Jupsin (Renault Clio R3) : sortie de route – Polle Geussens (Toyota GT86 R3) : sortie de route – Cédric Cherain (Citroën DS3 R5) : alternateur – Stephan Hermann (Fiat Punto S1600) : cardan – Jean-Frédéric Collignon (Mitsubishi Lancer WRC) : train arrière – Cédric Busin (Mitsubishi Lancer) : moteur – Robin Maes (BMW M3) : sortie de route – Alexandre Busin (Renault Clio) : sortie de route – Guillaume De Mevius (Peugeot 208 R5) : sortie de route – Yves Matton (Citroën C4 WRC) : amortisseur – Manuel Canal-Roblès (Skoda Fabia WRC) : problème électronique – Frédéric Bouvy (Porsche 911 GT3) : boîte de vitesses – Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi Lancer) : sortie de route – François Duval (Citroën DS3 R5) : amortisseur – Manu Gonay (Citroën DS3 R5) : sortie de route


 
 
Previous
Rallye du Condroz   05 Novembre 2017
Rallye du Condroz
Les pluies nocturnes font des dégâts
Rallye du Condroz   10 Novembre 2017
Rallye du Condroz
Historic BRC: Stefaan Prinzie disqualifié
Lire la suite