IMG-LOGO
Nederlands
Only a Safe rally is a Good Rally OUR mission – your safety – your live  FIA Safety Rally

Ticketing, parcours et sécurité!

Dans cinq jours, la région de Huy vivra au rythme de la 48e édition du Rallye du Condroz-Huy. Pour suivre les évolutions des pilotes, n’oubliez pas de commander vos entrées en ligne sur le site www.condrozrally.be. Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez aussi vous rendre dès ce mardi à notre roulotte installée sur le parking du RFC Huy, rue Albert Legrand à Tihange. Vous pourrez vous y procurer des entrées et des programmes. Payement par carte uniquement. Suite à de nombreuses demandes, il sera également possible d’acheter des tickets « spéciale par spéciale » au prix unitaire de 10 €. Cette vente se fera uniquement aux voies d’accès des épreuves spéciales. Attention, Les contrôles seront systématiques !  

C’est le moment de vous présenter ces épreuves spéciales. Aujourd’hui, les trois premiers tronçons chronométrés du samedi : Héron, Villers-le-Bouillet et Ombret-Strée. Pour démarrer la journée du samedi, Héron permettra à chacun de « plonger » directement dans l’ambiance « Condroz »… surtout si la météo est changeante. C’est une version légèrement remaniée de ce tracé pour éviter la route très dégradée de l’an passé, en début d’épreuve. Pour le reste, le tracé reprend des classiques de celle que l’on appelait dans le temps Forseilles ou Lavoir. Mais les ingrédients sont toujours bien là : des routes étroites en ciment souvent truffées de pièges qu’il faut savoir anticiper. Le freinage très délicat aux trois bosses avant le  T droit après la Sarte, avant de rejoindre la N643 est bien connu. Merci de respecter scrupuleusement les zones délimitées pour le public. Le T droit à Bollette où la zone de freinage est très glissante, est sympa aussi. Enfin, spectacle garanti dans le village de Lavoir, juste avant l’arrivée. Attention, les dernières centaines de mètres sont interdites au public.

Les concurrents se dirigeront ensuite vers la spéciale de Villers-le-Bouillet, dans une version inédite et en sens inverse par rapport à l’an passé avec un départ à Vieux Waleffe. Le début du tracé est truffé de passages sales et très sinueux avant le passage dans le village de Vieux-Waleffe. Partie très rapide vers Vaux-Borset pour une « épingle » droite sympa. Longs passages rapides vers Warnant-Dreye et arrivée plus rectiligne. 

Place ensuite à la plus longue épreuve spéciale du rallye : Ombret-Strée. Classique parmi les classiques, mais toujours apprécié des équipages, le tracé de Ombret-Strée fait l’unanimité. D’autant que cette année, le tracé fait plus de 17 km avec la montée du bois de Yernée vers Villers-le-Temple, avant le passage rapide dans le village, la descente du Bois de France et le passage dans le fond d’Oxhe qui mène les concurrents vers Rawsa. Passages étroits et sinueux dans Outrelouxhe avant un final rapide vers Strée et une arrivée inédite qui, attention, ne passe plus par la carrière de Strée. C’est rapide, rythmé, varié, avec pas mal d’endroits piégeux en sous-bois.  Suite de cette présentation demain. Le tracé des épreuves spéciales est disponible sur l’application gratuite Sportity. Mot de passe : Condroz22. C’est là également que vous retrouverez vendredi soir la liste des équipages admis au départ.

Nous ne manquerons pas de vous rappeler tout au long de la semaine et du week-end les consignes essentielles de sécurité : merci de vous installer au bord des spéciales au plus tard 30’ avant le passage de la première voiture. Merci également de respecter les zones délimitées pour le public et de respecter les stewards qui sont là pour assurer votre sécurité et celle des équipages. La direction de course n’hésitera pas à arrêter le déroulement d’une épreuve spéciale si il y a le moindre problème avec des spectateurs mal placés et récalcitrants. Nous comptons sur votre collaboration pour que tout se passe pour le mieux. Et nous comptons également sur vous pour respecter les lieux. Ne jetez pas vos déchets, utilisez les poubelles placées près des buvettes, ne marchez pas dans les cultures… rien que du bon sens finalement !

 Tous les articles

Cybernet